Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Salut tout le monde, moi c'est Akarix !
#1

Bonjour à tous et à toutes, je me présente, Akarix.

Donc moi j'ai 13 ans, et j'utilise actuellement Windows (juste pour le Gaming, je vous l'assure ! Smile ).
Je suis passionné de ride (Skate et Trottiride), mais aussi d'informatique.
J'ai également quelques connaissance dans l'utilisation de Linux (ayant possédé Debian auparavant...)
Pour ce qui est de la Prog, j'ai déjà quelques petites expériences avec le C++ (calculatrices), Python (petits scripts), et HTML.
J'ai pour ambition de savoir manier le C++, le Java, le Python, le Perl, le HTML, CSS et MySQL.
Sinon mon best Tricks en Trot c'est le Kickless to double whip mais ça je pense que tout le monde s'en fou Wink

Cela faisait déjà quelque temps que le Raspberry Pi me faisait tourner de l'oeil, et j'ai pris la décision de me renseigner.

Pour le moment, je n'ai pas encore acheté de Raspberry, ne connaissant pas grand chose du schmilblik, je suis plutôt en quêté d'apprentissage !
C'est bien pour cela que j'ai décidé de me lancer et de m'inscrire sur le forum, car ce mini ordinateur m'intrigue au plus au point, et j'aimerais vraiment en découvrir plus sur son utilisation.
Cependant, je suis quand même sceptique sur le nano-ordinateur, car en effet, je suis plutôt axé Open Source (plus safe, question de bon sens), si vous voyez ce que je veux dire.
Donc je me demandais si les Drivers du RPI étaient Open Source, afin que je puisse reposer en paix Big Grin

Evidement, j'ai quelques petits projets qui germent dans ma tête, (malgré que je ne sois qu'au stade de l'apprentissage des langages) si bien que j'ai réussi à me faire quelques partenaires :
Actuellement nous avons :
2 codeurs, peut-être 3
1 designer graphique, peut-être 2
1 GRC (gestion des relations avec clients)

Ainsi, avant de commencer, j'aimerais avoir une plateforme sûre (oui je suis parano Tongue (obligé, vu la société dans laquelle nous vivons..)), afin de ne pas être truffé de mouchards ou autres conneries de ce genre. Par ailleurs, j'aurais souhaité émigrer sur une distrib de Linux (je pensais à Kali-Linux, qu'en dites vous ?)
Donc mon utilisation première serait le pentesting et la programmation.
En attendant, à vous de me convaincre !


Avec mes salutations distinguées (et une soif d'apprentissage intarissable),
Cordialement,
Akarix

-- "Vi Veri Veniversum Vivus Vici" --
Répondre
#2

Bonjour et bienvenue à toi, Akarix,

Je ne suis pas suffisamment "chevronné" pour bien répondre à tes questions pointues.
Toutefois, le raspberry à beaucoup d'atout pour ceux qui veulent explorer, découvrir et programmer :
- Son prix ... une quarantaine d'Euros, c'est vraiment un projet pas difficile en termes d'investissement
- La communauté qui gravite autour et qui permet d'avoir des infos sur la plupart des sujets.
- Son système d'exploitation, effectivement "Open Source"
- Ses possibilités de l'adapter à beaucoup de choses, en pariculier pour ceux qui veulent se lancer dans les lignes de programmation et dans l'électronique.
Et moi, j'en ai un depuis 2 jours ... et j'apprécie en premier lieu sa facilité d'installation et encore plus, son silence total, il n'y a pas le moindre ventilo !
Je t'écis ces lignes depuis l'interface graphique de rasbian, et ça fonctionne vraiment nickel, pour un ordi acheté neuf, moins de 40 € !!!
Après, ce n'est pas l'ordi le plus rapide du mmonde, mais ça marche et ça fait son boulot, pour le peu que j'ai pu en faire poir l'instant.

Au plaisir de te lire, et de te compter peut-etre bientot parmis les heureux possesseurs de ce petit bijoux Smile
Répondre
#3

Oui, 40€ certes, mais si je ne m'y connais pas, dois-je acheter le Kit Bundle d'expérimentation ou je peux me débrouiller sans (ça m'arrangerai vraiment).
Ensuite, le nombre de ports USB est restreint (1 je crois non ?), il faut donc ajouter un hub au RPI afin de brancher Clavier+Souris+DD.
Aussi faut-il compter le prix du chargeur (une 10aine d'€), ainsi que les frais de ports (10 12€ aussi), et la WiFi (je cru comprendre (peut-être mal) que le RPI avait besoin dun dongle WiFi, non ?), donc 10boules en plus.
Note : Ce qui revient à un total d'environ 75€, sans le bundle. Si on compte avec, on à juste à ajouter 70€, ce qui équivaut un un total de 145€
Dernière chose : Pas de ventilos ???? Ca veut dire que si je le met dans un boîtier il va claquer ? Achat d'un mini ventilo alors...

Mais bon je dit ça mais ça risque d'être assez complexe, en vue de mon budget très (très) restreint...

-- "Vi Veri Veniversum Vivus Vici" --
Répondre
#4

Bonjour à toi et bienvenue.

Pour ce qui est du code source libre, si je ne me trompe pas, il est désormais totalement libre (de mémoire, seule le processeur graphique ne l'était pas mais les données ont été libérée il y a quelques chose genre 2 mois).



Pour ce qui est de commencer, un bundle ne te seras utile que si tu souhaites faire un peu d'électronique.
Sinon, pas besoin.

Pour le ventilo, pourquoi en fraudrait - il un ?
Il ne consomme que 5W au grand maximum, pas de quoi faire tout sauter et fondre.

Serial Organisateur d'aPIro
Bloggeur Bidouilleur
Ydle, domotique DIY basée sur un raspberry pi
Répondre
#5

Salut et bienvenue.
Répondre
#6

Citation :Donc moi j'ai 13 ans,

Alors là, compte tenu du post (contenu + forme + orthographe + expressions latines) je dis déjà bravo Smile



Citation :Donc je me demandais si les Drivers du RPI étaient Open Source, afin que je puisse reposer en paix

Si tu as en + du latin, l'anglais en corde à ton arc, tu peux aller lire par exemple:
http://www.fsf.org/resources/hw/single-board-computers
http://www.raspberrypi.org/a-birthday-pr...-broadcom/

Je ne sais pas dans quelle mesure le site de la FSF est à jour.


Citation :Par ailleurs, j'aurais souhaité migrer sur une distrib de Linux (je pensais à Kali-Linux, qu'en dites vous ?)
Donc mon utilisation première serait le pentesting et la programmation.

Pour le pentest
http://fr.docs.kali.org/armel-armhf-fr/k...spberry-pi

Je ne connais que Kali (et pas sou Rasp), mais il existe également:
http://blog.pwnieexpress.com/post/249678...-raspberry
http://sourceforge.net/projects/ha-pi/
http://sourceforge.net/projects/pwnpi/


Citation :Ensuite, le nombre de ports USB est restreint (1 je crois non ?), il faut donc ajouter un hub au RPI afin de brancher Clavier+Souris+DD.
Aussi faut-il compter le prix du chargeur (une 10aine d'€), ainsi que les frais de ports (10 12€ aussi), et la WiFi (je cru comprendre (peut-être mal) que le RPI avait besoin dun dongle WiFi, non ?)


Il y a 2 ports USB sur le modèle B. + une prise RJ45 pour le réseau filaire.
Tu peux utiliser un hub usb alimenté (et alimenter le Rasp avec) (18€)


Citation :Ce qui équivaut un un total de 145€

Euhh .. 35€ (frais de ports inclu) + 18€ de Hub alimenté (qui peut alimenter le rasp en rajoutant un cable) + 10€ de clé wifi (sans frais de ports)



Citation :Pas de ventilos ???? Ca veut dire que si je le met dans un boîtier il va claquer ? Achat d'un mini ventilo alors


Non. Pas de ventilo, non pas pour économiser, mais parce qu'il ne chauffe pas.
(D'ailleurs je n'ai jamais vu des "ventilos pour Raspberry" en vente.)
Répondre
#7

J'ai vu par contre des dissipateurs,
mais leur utilité est plus que douteuse, même en cas d'overclock (sauf ultra overclock dangeureux :p)

Serial Organisateur d'aPIro
Bloggeur Bidouilleur
Ydle, domotique DIY basée sur un raspberry pi
Répondre
#8

Citation :Ce qui équivaut un un total de 145€

Euhh .. 35€ (frais de ports inclu) + 18€ de Hub alimenté (qui peut alimenter le rasp en rajoutant un cable) + 10€ de clé wifi (sans frais de ports)

145€ AVEC l'achat du Bundle Wink

Citation :Il y a 2 ports USB sur le modèle B. + une prise RJ45 pour le réseau filaire.

Oui pour le réseau filaire, or moi je ne peux pas être en réseau filaire Big Grin

Citation :Si tu as en + du latin, l'anglais en corde à ton arc, tu peux aller lire par exemple:
http://www.fsf.org/resources/hw/single-board-computers
http://www.raspberrypi.org/a-birthday-p … -broadcom/

Je ne sais pas dans quelle mesure le site de la FSF est à jour.

Du latin, c'est du niveau 4ème, et l'Anglais peut-être 3ème, donc c'est pas folichon Big Grin

Citation :SBCs normally run the GNU/Linux system, but that doesn't mean that all is well for software freedom on these boards.

Voilà, déjà première phrase que je ne comprend pas entièrement :
"Les SBC (Ordinateur à carte unique) fonctionnent sous le système GNU/Linux, mais ça ne veut pas dire que tout est (c'est à partir de là je ne suis plus sûr) bien pour les softs Open Source sur ces cartes" :mad:

Citation :Each existing SBC model has major flaws -- hardware that doesn't work without running a nonfree program.
These boards are basically usable in the free world, but important hardware features are nonfunctional. These flaws have workarounds, but the workarounds are far from painless.

8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.( 8.(

Citation :The Raspberry Pi requires nonfree software to start up

Attendez... Ca veut dire que ce qui fait démarrer le RPI (le BIOS non ? (pourquoi j'ai l'impression que ce que j'écris n'est qu'une grosse connerie :o ?) n'est pas.. OPEN SOURCE ! :mad:

Citation :The startup program is, in fact, the same program that runs the GPU and the video decoding hardware. Thus, the GPU and the video decoding hardware are unusable in the free world, but these jobs can be done with free software on the CPU.

Ok. Bon là, il va me falloir un p'tit cours de hardware...
Mais bon, l'article a été rédigé le 15 Mai 2013, Ca fait donc maintenant 1 an (à peu de choses près). Ce qui y est écrit n'est peut-être pas à jour, enfin je l'espère Sad .

Sinon, dernière question : Quelles genre de connaissances faut-il avoir pour manier correctement le RPI ?

Merci d'avance,
Cordialement,
Akarix

-- "Vi Veri Veniversum Vivus Vici" --
Répondre
#9

Re-Salut Akarix,

Je laisse les "Pros" répondre aux questions très techniques et t'apporte encore une fois mon approche de néophite :
Pour l'investissement, l'idée de cet ordinateur dépouillé de tout est qu'il est facile de l'utiliser à moindre coût :

Par exemple, l'alimentation se fait à partir d'un simple chargeur de téléphone micro usb ... l'un dans l'autre, je dois bien en avoir 3 ou 4 à la maison.
J'ai reçu mon Raspberry il y a maintenant 3 jours, et j'ai découvert en fouillant un peu :
1/ Que j'avais un câble RS232 que je n'utilisais pas (fourni avec ma FreeBox) ... du coup, pas besoin d'en acheter 1
2/ Que j'avais un clavier USB sans fil avec track ball inétgré qui trainait inutilement dans un coin.
3/ Et que j'avais même un câble HDMI branché sur mon moniteur, et qui trainait derrière sans être utilisé.
Du coup, pour démarrer, mon investissement de départ est uniquement le Raspberry et une carte SD, pour ne pas me prendre trop la tête à télécharger l'image du système d'exploit.
Et ça fonctionne !

Sinon, pour t'apporter mon point de vue à ta dernière question sur les connaissances requises : tout dépend du niveau d'exigence, les possibilités d'extension sont absolument immenses, dans tous les domaines (il suffit d'aller voir sur Internet toutes les applications qui ont déjà été produites dans tous les domaines).
Chacun peut utiliser ce micro ordinateur pour découvrir et aller plus loin ... c'est son but premier, me semble-t-il, et c'est son côté attractif et génial.
Donc, si comme moi, tu ne connais pas beaucoup de choses au départ, c'est l'occasion de découvrir et approfondir l'environnement LINUX, la programmation dans énormément de domaines d'applications, et pourquoi pas, l'électronique.
Il est impossible pour quiconque d'aller au bout de toutes les possibilités.
Répondre
#10

Je voudrais avant tout te remercier pour tes réponses très détaillées et le temps que tu m'accorde à les rédiger.
Mais pour ce qui est du chargeur, si mes souvenirs sont bons, ceux pour téléphone font du 750mA ou quelque chose dans le genre. Or, pour le RPI (je crois (une fois de plus je ne suis pas sûr), il faut minimum 1A.

Après, moi aussi j'ai comme toi un clavier, câble HDMI et une souris (ainsi qu'un écran Wink ), donc ça va pour l'instant.

Mais je ne suis vraiment pas sûr de le commander, car comme je l'ai dit précédemment, si le software n'est pas Open Source, je ne le prend pas :mad: .
Un must pour ce que je vais faire

-- "Vi Veri Veniversum Vivus Vici" --
Répondre
#11

Et pour les softs du RPI preuve à l'appui svp ?

-- "Vi Veri Veniversum Vivus Vici" --
Répondre
#12

Akarix a écrit :Mais pour ce qui est du chargeur, si mes souvenirs sont bons, ceux pour téléphone font du 750mA ou quelque chose dans le genre. Or, pour le RPI (je crois (une fois de plus je ne suis pas sûr), il faut minimum 1A.
Pour le Rasp seul, il est conseillé d'avoir 700mA minimum.

http://elinux.org/RPi_Hardware_Basic_Setup#Power_Supply
Répondre
#13

Ah OK. Toujours rien sur le software ?

-- "Vi Veri Veniversum Vivus Vici" --
Répondre
#14

Bof, en chargeurs SAMSUNG, j'ai du 500, du 750 et même du 2000 mA (celui de ma tablette Galaxy Tab 3) ... donc, de ce côté là je n'ai pas eu de problème au démarrage (j'ai directement utilisé le plus puissant).

Après, je te concède que je vais investir dans tout un tas de petits bidules pourtant absolument facultatifs, juste par plaisir ... depuis un boîtier transparent jusqu'à un adaptateur de carte micro SD qui ne déborde pas de la carte mère, en passant par une mini clé USB Wi-Fi, 3 petits radiateurs statiques, et quelques autres bricoles, dont une micro carte SD de classe 10 pour accélérer les temps de réponse en lecture/écriture (pourtant déjà entièrement satisfaisant en terme de fonctionnement).

Mais tout cela, c'est presque absurde, voir même contraire à "l'esprit de dépouillement" du concept de départ, et j’utiliserai surement beaucoup mieux mon temps à commencer à faire mes premiers pas en programmation scratch, C++ ou Piton.
Smile

Après, même si le rasp peut devenir la base de départ à d'innombrables développements possibles dans toutes les directions, il reste avant tout un génial outil d'apprentissage.
Et dans ce domaine, que l'ensemble de tous les codes qui lui permettent de fonctionner soient 100% open source ou non, me paraît plus lié à la satisfaction intellectuelle de le savoir qu'à un problème de fond.
Connais-tu une seule bécane dont la conception logique et matérielle serait entièrement libre de tous droits, de manière encore plus poussée que le Rasp ?
Répondre
#15

Akarix a écrit :Mais je ne suis vraiment pas sûr de le commander, car comme je l'ai dit précédemment, si le software n'est pas Open Source, je ne le prend pas :mad: .
Un must pour ce que je vais faire

J'ai beau être un fervent défenseur du libre, je sais faire la part des choses Smile.

Si ce n'est qu'une histoire de principe, c'est dommage...
Répondre
#16

Ce n'est pas qu'une question de principe, mai aussi un de sécurité.
Si le software est libre, alors tout le monde peut venir fourrer son nez dedans, donc à partir de là, on peut exposer les choses qui ne vont pas, et ainsi limiter les risques, c'est tout Wink

-- "Vi Veri Veniversum Vivus Vici" --
Répondre
#17

Je te rejoins entièrement, mais, ça n'est pas parce que c'est libre que c'est plus sécurisé. Je prends notamment l'exemple d'heartbleed.

Après, tu risques pas grand chose. Donc s'arrêter sur une histoire de GPU non libre, c'est bien dommage...
Répondre
#18

Citation :ça n'est pas parce que c'est libre que c'est plus sécurisé

Bah si quand même un peu, (faut-il encore que des dévs s'y intéressent) ou on moins la prévention d'éventuelles failles.
Mais bon, je n'ai pas dit que je ne le commanderai pas ! Mais je dis juste que cela peut "ternir" mes "relations" avec le RPI

Mais c'est surtout ça qui me préoccupe le plus :

Citation :The Raspberry Pi requires nonfree software to start up. It can't reach the point of executing free software unless this nonfree program is part of the installed system software.

The startup program is, in fact, the same program that runs the GPU and the video decoding hardware. Thus, the GPU and the video decoding hardware are unusable in the free world, but these jobs can be done with free software on the CPU.

De ce que j'ai compris, "Le RPI à besoin d'un programme non-libre pour fonctionner. Le programme de démarrage est en fait, le même que celui utilisé pour le GPU et matériel de décodage vidéo. Ainsi, le GPU et le matériel de décodage vidéo sont inutilisables dans le monde libre"
Citation :[It can't reach the point of executing free software unless this nonfree program is part of the installed system software.]
Et
[ but these jobs can be done with free software on the CPU.]

Par contre ça je comprend pas bien (un peu d'aide ?)

-- "Vi Veri Veniversum Vivus Vici" --
Répondre
#19

Oui, mais tu cites ""Thus, the GPU and the video decoding hardware are unusable in the free world, bute theses jobs con be done with free software on the CPU". ...
Le GPU et le matériel de décodage vidéo sont inutilisables dans le monde libre, mais ces taches peuvent etre obtenues par des logiciel libres faisant travailler le CPU.

A mon avis, il faut vraiment etre passionné de softwares libres, pour faire accomplir les taches graphiques par le CPU, plutot que par le GPU ... de mon coté, je ne me pose pas ces questions, j'utilise aussi efficacement que je peux et il y a déjà beaucoup à faire !
Répondre
#20

En gros ça veut dire pas d'interface graphique si je fait accomplir le boulot du GPU par le CPU... Je vois...

-- "Vi Veri Veniversum Vivus Vici" --
Répondre
#21

Donc si j'ai bien compris :
Start-up program = Same for GPU
GPU = VideoCore IV graphics core ?

Mais :
Citation :Broadcom a annoncé la mise à disposition d'une documentation complète pour le VideoCore IV graphics core et la libéralisation du code du graphique stack sous la clause 3 de la license BSD.

Donc GPU = Open Source ??

Help, je suis perdu... 8.(

Il y a deux ans à partir d'aujourd'hui , le Raspeberry Pi Modèle B était mit à la vente, se vendant pour 100 000 unités le premier jour. Depuis, plus de 2,5 million de Raspberry Pi ont trouvés un foyer chez des passionnés, des enfants et des ingénieurs professionnels, dans le monde entier.
Le succès du Pi nous a permis de faire des contributions financières substantielles à un rayon de projets open source incluant XBMC, libav, PyPy, Pixman, Wayland/Weston, Squeak, Scratch et Webkit, et nous continuons de sponsoriser de tels projets. Mais nous avions toujours un goût d'inâchevé.
En accord avec tous les autres SoC (nltr soc= système on a chip soit système sur une unique puce ),basé sur l'architecture ARM(nltr ARM = Arhitecture ARM en RISC 32 BITS (Reduced instruction set computer) ou microprocesseur à jeu d'instructions réduit), utilisant le VideoCore IV 3D graphics core, le Pi requiert un bloc binaires de drivers propriétaires ( nltr blob en anglais, ici bbdp en français ), afin de communiquer avec le hardware. Dans notre cas ce bbdp marche avec le processeur vectorielle du BCM2835 ( le SOC au coeur du Raspberry Pi), nos drivers graphiques open source existant sont une legère shim ( nltr une shim est une petite librairie qui intercepte de manière transparente une API maniant, changeant ou redirigeant les opérations ), utilisant le ARM11, lequel communique avec le bbdp via un driver dans le noyau Linux EN GROS DRIVER BORDEL DE MERDE !. Le manque de véritable driver graphique open source et de documentation est fortemment reconnu pour être un problème significatif pour Linux sur ARM, comme il empêche les utilisateurs de corriger les bugs de drivers, d'ajouter de nouvelles fonctionnalités et généralement de comprendre ce que le hardware est en train de faire.
Plus tôt aujourd'hui, Broadcom a annoncé la mise à disposition d'une documentation complète pour le VideoCore IV graphics core et la libéralisation du code du graphique stack sous la clause 3 de la license BSD. Les sources sont celles de la puce de téléphone portable BCM21553, mais on peut raisonnablement penser qu'elles peuvent être transposées pour le BCM2835, permettant l'accès au graphic core sans utiliser le bbdp.
Comme moyen d'incitation à réaliser ce travail nous offrirons une récompense de 10 000$ à la première personne capable de présenter de manière satisfaisante qu'ils peuvent faire marcher avec succès Quake III et ce avec un framerate jouable( nltr ici le nombre d'images par secondes, l'usage du mot anglais est gardé pour plus de fluidité ) en utilisant ces drivers sur le Raspberry Pi.
Cette compétition est ouverte à tous.
Maj la compétition est maintenant fermée
Le chemin est encore long , il y a encore une part significative de hardware multimédia sur le BCM2835 qui est uniquement accessible via le bbdp. Mais nous sommes incroyablement fiers que le VideoCore IV soit le premier graphic core mobile documenté publiquement et nous espèrons que c'est le premier pas vers un bbdp libre pour le Raspberry Pi : nous allons continuer de travailler sur ça et nous espèrons que vous serez avec nous !

-- "Vi Veri Veniversum Vivus Vici" --
Répondre
#22

Akarix a écrit :Bah si quand même un peu, (faut-il encore que des dévs s'y intéressent) ou on moins la prévention d'éventuelles failles.

Non, justement, c'est là ton erreur Smile. Regarde la faille heartbleed. Elle était là depuis des années, sans que personne ne s'en rende compte. C'est arrivé, alors qu'openssl est un logiciel libre.

Donc le logiciel libre n'est pas un gage de sécurité, même si c'est toujours mieux d'avoir du logiciel libre Wink.
Répondre
#23

Citation :Mais bon je dit ça mais ça risque d'être assez complexe, en vue de mon budget très (très) restreint...
[...]
Mais je ne suis vraiment pas sûr de le commander, car comme je l'ai dit précédemment, si le software n'est pas Open Source, je ne le prend pas

Je pense que trouver aujourd'hui un ordinateur de 35€ (un SBC ? ) dont les capacités hardware sont utilisable à 100% avec du code libre à 100% (incluant 100% du firmware, 100% des drivers etc..) va être une tâche hardue.

Il faut faire avec la volonté des fabriquants de chips. (Broadcomm semble justement avoir fait pour la 1ère fois, beaucoup dans le bon sens)



Je cite la conclusion du lien que j'ai donné plus haut (annonce de la libération de la couche graphique):

This isn’t the end of the road for us: there are still significant parts of the multimedia hardware on BCM2835 which are only accessible via the blob. But we’re incredibly proud that VideoCore IV is the first publicly documented mobile graphics core, and hope this is the first step towards a blob-free future for Raspberry Pi: we’re continuing to work on that, and we hope you’ll come along with us!
Répondre
#24

Et sinon, aucune Màj du RPI en vue ? Un petit modèle C ? Avec encore plus de liberté et de capacités ?

-- "Vi Veri Veniversum Vivus Vici" --
Répondre
#25

Non, ça n'a pas l'air prévu encore.

http://www.raspberrypi.org/help/faqs/#generalFuture
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)