Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

[Résolu] Raspbian et date du shutdown mémorisée
#1

Bonjour,

Je viens vers pour une explication au fonctionnement suivant sur un RPi B+ / Raspbian sur lequel il n'y a pas de circuit RTC ou autre qui mémoriserait la date et heure:
  1. Mise sous tension avec connexion Internet => La date et heure sont correctes après synchronisation par NTP
  2. Arrêt logiciel par un init 0 ou un shutdown puis arrêt électrique
  3. Mise sous tension sans connexion Internet => La date et heure sont celles du dernier arrêt logiciel même si le redémarrage est effectué quelques heures après la mise hors tension ;-)

Fonctionnement constaté systématiquement même en déplaçant la carte SD sur un autre RPi ce qui me fais penser que la date et heure au démarrage sont reprises des journaux système ou autres datés du dernier shutdown, ce qui en soit me satisfait même si cela n'est pas la bonne date tant que celle-ci ne remonte pas au 01/01/1970.

Avez-vous constaté ce même fonctionnement sur Raspbian ou sur d'autres distributions car, sauf erreur de ma part, cela n'est pas fait par Linux en standard ?

Je continue à chercher une explication sur la toile sans succès pour l'instant.

NB: Dans mon projet, la date et heure seront mises à jour à partir d'un module GPS qui fournira la bonne date / heure si les conditions de réception le permettent, ce qui peut prendre 1 à 5 minutes ... mais cela n'est le problème.


Cordialement, A+
--
Claudius
Répondre
#2

Hello,
Il n'y a pas d'Horloge sur le Rasp.
IL faut soit un "GPS" ou un "Réseau" ou un "http://shop.mchobby.be/breakout/204-horl...02043.html"
@+ F.B.
Répondre
#3

Je suis conscient de cela (qu'il n'y ait pas d'horloge), mais ce n'est pas l'objet de mon post...
Répondre
#4

Hello.
le système Linux se base sur le BIOS au démarrage pour configurer toutes les informations relatives au temps.
Pas de composant!! pas d'heure sinon le 01/01/1970 date de création de UNIX (linux)

La commande hwclock permet de connaître la date et l'heure fournies par ce composant quand il existe.
Il est bien entendu possible, de synchroniser le BIOS avec la date et heure du système via cette commande :
hwclock --systohc

En Unix Linux chaque fichier qui est créé, modifié .... c'est le nombre de secondes à partir du 01/01/1970 qui est mémorisé pour afficher la date qui apparait avec une commande ls par ex.

@+ F.B.
Répondre
#5

Il s'agit peut être d'un fonctionnement propre à Debian. NTP semble utiliser la deernière heure connue lorsque l'accès au réseau est down. S'il le retrouve il va ramener l'heure système à la bonne date.

Dans mon cas d'enregistreur de données autonome, le GPS mettait trop de temps à se synchroniser et j'avais des conflits lors d'accès/manipulation de fichiers. J'ai ajouté en plus une horloge RTC DS1307 et le problème a été résolu avec une heure conservée correctement et disponible dès le démarrage : http://www.pihomeserver.fr/2014/03/08/ra...e-bus-i2c/

Raspberry Pi Home Server : http://www.pihomeserver.fr
Hotspot Wifi avec portail captif pour Raspberry Pi: Kupiki Hotspot
Répondre
#6

Bonjour et merci à vous 2 de vous intéresser à mon interrogation,

S'agissant de:
chris57100 a écrit :Il s'agit peut être d'un fonctionnement propre à Debian. NTP semble utiliser la dernière heure connue lorsque l'accès au réseau est down. S'il le retrouve il va ramener l'heure système à la bonne date.
C'est effectivement une bonne piste auquel cas cela devrait se voir dans les syslog et/ou les logs de ntp.
Maintenant, avec l'aide d'un collègue, je vous confirme que cela serait propre à Raspbian (donc Debian).
A suivre...
Répondre
#7

Bonsoir,

Explication trouvée: cf. How is time kept on the Raspberry Pi? avec:

Raspbian has two software solutions for timekeeping. Since NTP requires network connection and it's quite useless if your Raspberry Pi is not connected to the network, it also uses fake-hwclock. It saves the current clock periodically and loads it at startup.

[email protected] ~ $ cat /etc/fake-hwclock.data
2012-08-15 03:17:01


Information confirmée par une trace dans la console au boot: Starting fake hwclock: YYYY-MM-DD HH:MM:SS

Code :
[email protected] ~ $ sudo find /etc -type f -exec grep -l "Starting fake hwclock" {} \;
/etc/init.d/fake-hwclock

Ce n'est donc pas ntp mais bien la distribution Raspbian qui apporte cette fonctionnalité qui évite d'intégrer un système d'horloge type RTC dans mon utilisation avec un module GPS; fonctionnalité qui permet de "patienter" jusqu'à ce l'heure soit reçue correcte et ce pendant un certain temps avant de faire un sudo date -s "Jul 5 08:10" par exemple ;-)

Merci encore de vos contributions.
Demande d'explication ... expliquée et sujet résolu ;-)


Cordialement, A+
--
Claudius
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)