Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Projet de pilotage de tableau électrique
#1

Voilà, j'aimerai savoir si, dans l'absolu, il serait possible de piloter mon tableau électrique à distance pour tout allumer ou tout éteindre
J'ai vu qu'il était possible de piloter des prises électriques mais je me demande quand même si c'est bien sûr
puisque là, il s'agirait tout de même de piloter le gros câble d'arrivée EDF, juste après le disjoncteur EDF. Du coup, il faut quand même du matos fiable
pour pas que ça crame.

Est ce que vous pensez que c'est possible ?

si oui, je vais plancher dessus, je n'ai pas trouvé de tuto qui en parle pour l'instant.

Merci bien pour vos réponses !
Répondre
#2

Salut,

Il est tout à fait possible de piloter de grosse puissance sans risque. Ton raspberry peut piloter un contacteur de puissance comme celui ci : http://www.castorama.fr/store/Contacteur...24473.html

Le contacteur sera placé entre ton compteur et ton tableau.

Pour piloter le contacteur tu peux utiliser un relais 5V.
Répondre
#3

au taf avec de petits automates, on commandait des disjoncteurs et contacteurs bien
plus gros que celui ci ... donc, oui, c'est possible !
Répondre
#4

Voila, j'ai trouvé un tutoriel là : contrôler un dispositif basse tension
et j'ai recopié en essayant de comprendre comment ça fonctionnait et en l'adaptant à mes besoins.
Est ce que, selon vous, ça irait si je pars comme ça ? en tous cas sur le principe d’alimentation du contacteur :
je ferai simplement passer le neutre par le relais pour ouvrir le signal et donc couper l'électricité à la réception d'une petite impulsion.

Après, il me restera des petites choses à vérifier :
- voir si le raspberry modèle B peut être accessible en wifi
-> je viens de vérifier et ça fonctionne, il faut juste une clef wifi compatible à brancher dessus,
-maintenant, il faut que je regarde si je peux communiquer avec depuis mon téléphone android.
-> Je viens de regarder et il y a l'air d'y avoir des tonnes d'appli. mais celles que j'ai trouvé font pas exactement ce que je veux : il faut dans un premier temps connecter le RSP au réseau domestique pour ensuite y accéder.
Je préfererai y accéder uniquement par une connexion sans fil ( invisible et cryptée ça serait top ) avec mon portable ... je sais pas si c'est trop possible ?
- si je passe avec un raspberry pi 2 c'est pas sûr que j'ai besoin du Mosfet TO-220 donc c'est à vérifier aussi.
- Est ce qu'il faudrait pas que je mette un disjoncteur entre le disjoncteur EDF et le raspberry ? -> ça serait mieux je pense ...

j'ai vérifié la puissance du contacteur : EDF me fournit du 6 KVA donc 30 A suffisent, avec 40A, c'est bien mais si je passe à 9KVA, il faudra du 45 A
pour l'instant, l'hiver quand tous les chauffages sont allumés + le four, les plaques et les 2 PC ça saute Big Grin du coup je vais prévoir large au cas où je ferai l'effort de passer à l'abonnement du dessus.

[Image: 472237Screenshot2015122322253415.png]
Répondre
#5

tu peux peut etre faire plus simple ! ... ca depend de la resistance de la bobine du relais

http://www.selectronic.fr/media/pdf/6205...hnique.pdf
Répondre
#6

il faut que je trouve un relais de 45A c'est ça ?
moi je pensais utiliser celui là : [Image: relais_broches.png]
Sinon pour la connexion, en fait, on doit pouvoir faire un serveur VNC privé
Répondre
#7

[Image: 723144contacteur.jpg]

Salut !
je verrais plutot un truc genre comme ca :

Transistor simple 2n2222
resistance de base 10Kohm environ
diode type1n4001 / 1n4004 ...
relais : commande 5v
contact 230v 2A

contacteur type Contacteur Z-Sch 40A/230V

coupure 40A 230V
puissance de commande 60w
puissance de maintien 7w
Répondre
#8

j'ai eut un peu de mal a digérer ton schémas,
Si j'ai bien compris, la commande 5v est reliée au raspberry, si le transistor reçoit l'impulsion depuis GP20, alors ca laisse passer les 5v qui vont alimenter le contacteur et fermer le circuit au niveau de la phase et du coup, la diode sert d'indicatif quand le courant passe dans la bobine c'est ça ?
Répondre
#9

oui et non, ...
Le relais que tu a trouvé est parfait pour ton truc !
ce que représentais était une autre façon de faire avec des composants discrets !
le diode est une " diode roue libre " qui évite a la bobine du relais de se trouver en surtension .
Répondre
#10

[Image: 171294relais.jpg]
Répondre
#11

Ah ok ! Excellent ! Merci, je vais partir la dessus alors
et je ferai un retour dés que j'aurai terminé
Répondre
#12

Attention quand même ...

Il faut que le contact no ou nf supporte le courant de bobine A1-A2 du contacteur ( voir sur le pdf du contacteur )
Ensuite a toi de voir si tu préfères commander en no / nf ( ca tu peut facile inverser les 2 fils ou la commande du Pi )
Si ton relais 5v supporte bien une cmd en 0/3v ... ( oui pour moi a mon avis )
Ensuite oublie pas que le +5v est une alim externe ...
le gnd du rasp est commun au gnd du relais 5v SURTOUT PAS NEUTRE ........

Sur ce montage, :
tu mets un 1 logique sur cmd relais, il se ferme et relie la phase a A1, A2 étant relier au neutre, le contacteur se ferme
Le +5 du relais sert a l'alim de ce relais
Le gnd de ce relais est relié au gnd du rasp
Le contacteur n'est relié NI au gnd, NI au +5
Le schéma que j'ai fais est NON ALIMENTE ... donc, tout est comme dessiné sans courant !!!

Excuse moi pour le retard de réponse, j'ai pas été averti de ton commentaire ...
Si plus de renseignements, hésite pas a me passer un mp, ça, je reçois bien ...
Répondre
#13

Bonjour.
Désolé de refroidir vos ardeurs mais je pense que je dois mettre en garde.
Bricoler dans un tableau électrique n'est pas conseillé car ses caratéristiques pour lesquelles il a été conçu seront modifiées surtout si on bricole les disjoncteurs ou ce qui font office d'organe de sécurité (Ampèrage, courbe de coupure, sélectivité etc..).
Aprés je ne parle pas de l'expére en assurance quand il concluera de l'origine du sinistre.
Bon ce ceci dit. Dans votre shéma le relai ne serait il pas mieux entre le +5V et le collecteur du transistore NPN et l'émetteur de celui ci connecté à la masse. Quant à sa base une résistance pour la connectée au GPIO?
Répondre
#14

Ps le relai sur la photo je pense que c''est explicite. Connecter ses bornes dalimentations (5V et GND) à ceux de la framboise et la commamde (CMD) au GPIO au pire une resistance entre le GPIO et CMD. Si vous avez besois de puissance (valable aussi avec le monyage a trasistore) GND commun avec la framboise et le 5V séparé qui fournira la puissance nécessaire.
Répondre
#15

C'est vrai que ... la derniere reponse de [email protected] me demandant de bien tout tester et de bien verifier les connexions et puissance m'a déjà un peu refroidi. C'est vrai que j'ai pas envie de tout faire peter non plus ! Là pour l'instant, je me suis acheté le raspberry, la clef + toutes les connectiques, je n'ai pas pu resister a l'envie d'installer la recalbox ]Big Grin et là il me manque plus que le relais pour faire mes tests, apres je pense que je vais juste me faire le montage pour allumer une ampoule, histoire de communiquer avec le monde réel. L'autre truc qui me gêne, est que j'aurai voulu pouvoir allumer mon raspberry a distance, je pensais qu'on pouvait utiliser un genre de wol mais en fait, on ne peut pas ... Sinon, je vous ferai un retour de mon experience dés que je l'aurai fait ! En tous cas merci à tous les 2 !
Répondre
#16

Le_3eme_Gueux a écrit :Ps le relai sur la photo je pense que c''est explicite. Connecter ses bornes d'alimentations (5V et GND) à ceux de la framboise et la commamde (CMD) au GPIO au pire une résistance entre le GPIO et CMD. Si vous avez besoin de puissance (valable aussi avec le montage a transistor) GND commun avec la framboise et le 5V séparé qui fournira la puissance nécessaire.

Exactement .
De plus, entre ton relais et mon schéma a transistor, il n'y a aucune différence : le transistor y est ( Q1 ) , la diode itou ( 1n4007 ), la résistance aussi.
Par contre, sur le second schéma, j'ai oublié le gnd du rasp commun avec celui du relais .
Évidement, par sécurité, il faut tester le montage a vide.
Quant à la sécurité, il n'y a pas de problème, vu que le montage est électriquement séparé du secteur.
Le seul truc à respecter, c'est de bien câbler la sortie contacteur avec des fils de section égale a l'origine .
Bien vérifier le serrage de la puissance et ça roule !
Répondre
#17

Bonjour.
Le concepte sera à peu près valide s'il est encapsulé dans un tableau pilote qui sera mis en avale du tableau électrique contenant les organes de sécurité et là bonjour la puissance si en plus le bête est couplé à la reconnaissance vocale.
On pourrait en parler en MP ou mail tous les 3?
Répondre
#18

J'ai moi même effectué une modif dans mon tableau, le consuel est passé et aucun pb .
Bon, c’était pas non plus une commande de tableau, c’était le rajout d'un différentiel 30mA sous le disjoncteur principal ( 500mA ).
Il a vérifié que le câble d'entrée du disjoncteur = câble de liaison du différentiel = câble de sortie différentiel .

Pour sa télécommande, j'ai pas vu qu'il parlait de vocal ?
Répondre
#19

Le_3eme_Gueux a écrit :Bonjour.
Le concepte sera à peu près valide s'il est encapsulé dans un tableau pilote qui sera mis en avale du tableau électrique

Évidement, il faut pas laissé le truc pendouiller a coté du boitier alimentation .
Il faut un boitier a part, prévu pour ca et mis au plus pres du boitier EDF !
L’idéal est de passer la commande en wifi .
Répondre
#20

Oui la commande vocale pourra être ensuite transmise via wifi mais il est aussi possible de programmer des actions.
Répondre
#21

Je pense qu'il en est pas là ! ... Big Grin
Répondre


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)