Sujet fermé
Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Communication bifilaire très longue distance 5000m RASP <---> RASP
#1

Bonjour Bonsoir Smile ,

Sur mon projet de "domotique", je souhaite faire communiquer plusieurs Raspberry pi entre eux au travers d'un bus de terrain unique bi-filaire simple (paire non torsadée, non blindée) sur une distance totale de 5000m voir plus.
Il pourrait y avoir un Rasp maitre en position 0m puis 1 Rasp esclave tout les 1000m, voir même 1 seul à 5000m.
Le débit n'a pas besoin d'être grand (les ordres sont courts) mais il ne doit pas y avoir de delai.

Vers quoi dois-je creuser la question ?

Sur des longues distances, la plupart des bus ne communiques plus.
J'ai pensé utiliser des modems avec un PBX sur le Rasp maitre mais je ne sais pas si la communication est possible ainsi sur plusieurs kilomètres.

Avez-vous une (ou plusieurs) idée à me soumettre ?

--
Pedrosky
#2

Salut,
Sans être expert, le premier truc qui me vient à l'esprit est surtout la déperdition de signal et donc la mise en place régulière de répéteur. Est-ce que tu moyen de connaitre/calculer le taux d'atténuation des fils que tu vas utiliser ? Pour mettre un répéteur ou amplificateur

Raspberry Pi Home Server : http://www.pihomeserver.fr
Hotspot Wifi avec portail captif pour Raspberry Pi: Kupiki Hotspot
#3

Bonjour,
Pour atteindre 1000 m , j'utilisais ( il y a 20-30 ans) du RS422 485 avec du câble blindé sinon?????
Autrement on avait aussi des "pseudomodem" qui travaillaient en "boucle de courant" et on pouvait régler la puissance de 4 à 20 MA. ( je crois qu'on peut atteindre 2000m).

Son principal avantage par rapport à une boucle de tension (RS 422 485) est que la précision du signal transmis n'est pas affectée par les pertes en ligne, car le courant circulant dans la boucle est fourni par une source de courant dont l'intensité est régulée pour correspondre au signal à transmettre, quelle que soit la résistance de la ligne.

Maintenant je ne sais pas si on trouve encore des émetteur/récepteur boucle de courant.

Bon [email protected]+ F.B.
#4

Salut,

Pour faire communiquer deux Rpi sur une distance de 5000m sans paire torsadée ni blindée, avec du matériel standard, j'ai peur que ce soit très difficilement réalisable.
Tous les 1000m par contre, c'est parfaitement dans les possibilités du RS485 (ou RS422, mais nécessite une deuxième paire), à condition d'avoir un câble de bonne qualité (cat5 minimum, à confirmer) et au minimum torsadé.
La norme parle de 100kbps à 1200m/4000ft.

Les transceivers RS485 se trouvent facilement dans le commerce à des prix très abordables et leur mise en oeuvre est accessible, pour peu qu'on prenne quelques précautions avec de telles distances (choix du transceiver et résistances de terminaison entre autres). Le risque avec du non blindé est qu'avec une telle longueur de câble, on risque d'accumuler de la charge et donc de claquer les entrées du transceiver. J'ai ai déjà claqué pas mal avec bien moins de longueur de câble (c'était peut-être des modèles un peu trop fragiles ?).
#5

Si c'est en champ suffisamment dégagé, c'est assez facilement réalisable avec le wifi et deux antennes.
Il suffit de fabriquer deux antennes directionnelles et de bien les régler.
Le matériel est standard, il suffit de creuser un peu le web pour trouver des tas de solutions très faciles à mettre en œuvre.
On peut aussi utiliser une solution mixte câble/wifi.
Vu les distances, la solution radio sera sans aucun doute la moins chère.

Sinon des solutions commerciales existent et c'est sans doute bien moins cher que 5000m de cable...
Trouvé via google en 2 secondes:
http://www.antennes-wifi.com/pont-wifi/p...10-km.html

Bonne continuation.

Pascalibus.
#6

Bonjour,

Je conseillerais d'acheter 2 antennes parabolique Doradus SD27, je crois que la portée théorique est de 5 km (à confirmer).
#7

Eh bien, le RS422 est effectivement bien adapté.
Personellement, comme j'ai me risque et les astuces, j'essaierai tout simplement avec l'interface série déjà présente sur le pi mais en utilisant une vitesse basse (genre 110 bauds).
Ça te fait un ordre (un octet) qui va mettre 1/10 de seconde environ pour arriver.
Mais quand tu dis "sans délai" ça n'existe pas (même la lumière met un certain temps) Quel est le délai souhaité/acceptable ? Quel est le risque ou l'inconfort si le délai est trop grand ?

Après, si ça marche tu essaie une vitesse plus grande pour réduire le délai (mais aussi la distance à cause de ton câble qui n'est pas du tout adapté - l'idéal étant un coax).

Sur les pis il faut aussi faire un petit programme qui mette le pi en écoute seulement et qui deviennent actif seulement si on les sollicite (via le maître).

Le savoir ne vaut que s'il est partagé (c'est pas de moi mais j'adhère)
Sujet fermé


Atteindre :


Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)